Rechercher


Dossiers thématique Promotion des ventes

Le CIDD, le contrat qui change le quotidien des animateurs commerciaux

contrat CIDD

Né en juillet 2006 d'un accord de branche, le Contrat d'intervention à durée déterminée (CIDD) avait pour principal objectif de combler le manque de statut dont souffraient les animateurs commerciaux. Depuis l'arrêté du 16 avril 2007, cet accord a été étendu à l'ensemble de la profession. Il s'applique maintenant à toute prestation d'animation commerciale ainsi qu'à toute société prestataire. Le point sur un contrat pas tout à fait comme les autres.

Avant la mise en œuvre du CIDD, les animateurs commerciaux bénéficiaient généralement de CDD ou de CDI vacataires rémunérés à l'heure. Jugés inaptes à répondre aux spécificités et aux pratiques des métiers de l'animation, ces contrats ont laissé la place au Contrat d'intervention à durée déterminée. Qualifié, en 2006, d'avancée historique par le syndicat des professionnels de l'action commerciale terrain (Sorap), le CIDD a changé la donne pour les animateurs commerciaux.

Première innovation de ce contrat, le versement à l'issue de chaque mission, d'une prime de précarité et d'une indemnité compensatrice de congés payés, toutes deux de 10 %. Autre avantage du CIDD, la possibilité pour le titulaire de disposer d'un temps annexe rémunéré de 30 minutes afin d'assurer la préparation et le reporting de chaque mission.

Autre changement majeur institué par ce contrat : la revalorisation de la rémunération selon l'ancienneté ainsi qu'une indemnisation en cas d'annulation de la mission. Si l'opération est annulée 72 heures avant la date prévue, l'animateur perçoit 100 % de la rémunération prévue. Entre trois et sept jours avant, la rémunération touchée est de 50 %. Avec le CIDD, les animateurs commerciaux disposent également de frais de repas et de déplacement revalorisés.

Enfin, si durant les douze /erniers mois, le salarié cumule en CIDD, au moins 500 heures pour le compte de la même entreprise, celui-ci pourra alors se voir proposer un CDII ou Contrat à durée indéterminée intermittent. Ce contrat s'accompagne du versement d'une prime d'intermittence de 2,5 % pour le salarié.


Copyright © StepStone GmbH 1996 - 2018 Google+