Rechercher


Dossiers thématique Jeunes diplômés

Que faire après un BTS ?

BTS, emploi

Une fois le BTS décroché, il n'est pas toujours évident de prendre la bonne décision. Quelques conseils s'imposent.

Lorsque l'on obtient son diplôme et qu'il faut songer à la suite, il n'est pas rare que l'on se sente un peu démuni. Voici donc quelques recommandations, qui ne prétendent pas à l'exhaustivité, pour ceux d'entre vous qui auraient décroché leur BTS et se poseraient cette fameuse question : « Et maintenant, recherche d'emploi ou poursuivre ses études ? »

Le BTS : une formation très prisée sur le marché du travail

Il a beau induire un parcours d'études supérieures de deux années seulement après le baccalauréat, le BTS n'en est pas moins recherché par les recruteurs au vue des offres d'emploi. En effet, le Brevet de Technicien Supérieur présente l'avantage d'être destiné à un public désireux d'entrer rapidement dans la vie active, ceci en disposant d'un bagage suffisant, tout à la fois théorique et pratique. Car, que l'on ait fait le choix d'un BTS préparé en formation initiale ou bien d'un BTS suivi en alternance, c'est-à-dire impliquant un roulement entre semaines de formation et semaines d'apprentissage en entreprise, il convient de souligner que ce parcours intègre une démarche de pré-professionnalisation telle qu'elle permettra à tout étudiant, futur salarié, d'entrer armé au mieux sur le marché du travail. C'est la raison pour laquelle l'on se rend compte, à la consultation des offres d'emploi, que les entreprises, dans des domaines aussi variés que le sont les filières des BTS, sont nombreuses à recruter des salariés de niveau Bac+2.

Se lancer professionnellement au terme d'un BTS relève cependant du seul choix du diplômé et non, bien sûr, d'une obligation. Si l'objectif premier du Brevet de Technicien Supérieur réside dans une bonne insertion professionnelle, certaines filières, moins porteuses, peuvent inviter ceux qui y ont fait leur parcours à poursuivre leurs études. D'autres encore feront ce choix par simple goût.

Arrêter ses études ou les poursuivre ?

Il peut être tentant pour le jeune détenteur d'un BTS de céder rapidement à l'appel de la vie professionnelle. L'on aspire alors à l'indépendance, à l'autonomie financière, à un épanouissement autre. Certains, plus que d'autres, sont faits pour demeurer plusieurs années sur les bancs de l'université. Il faut cependant être bien conscient des enjeux d'une telle décision. Peser les avantages et les inconvénients. Certes, les perspectives ne manquent pas en général pour qui a son BTS en poche. Mais encore faut-il que ce dernier ait été obtenu dans une filière génératrice d'opportunités. En cas contraire, l'on peut rester longtemps en recherche d'emploi, dans l'attente d'un travail.

De plus, les rémunérations sont bien souvent fonction du niveau d'étude. Aussi, dans certains cas, peut-il s'avérer utile de poursuivre son cursus. Il suffit d'une année supplémentaire pour obtenir une licence professionnelle. En poussant encore un peu, l'on peut même achever son parcours avec un Bac+5. Bien entendu, il ne s'agit pas ici de faire la promotion des études longues mais simplement de rappeler qu'elles accroîtront encore les chances de trouver une situation dans la mesure où elles offriront un approfondissement des compétences ainsi qu'un accroissement des spécialisations et aptitudes. Et puis, si l'on craint de rester dans la théorie plutôt que dans l'exercice sur le terrain, que l'on rassure : la licence et le master peuvent être acquis eux-aussi au terme d'un cursus effectué en alternance avec un emploi, lequel favorise la transition vers le monde du travail.

Articles connexes

Rémunération des jeunes diplômés

Hewitt Associates, cabinet mondial de conseil en management des ressources humaines et des risques financiers associés, publie les résultats de son étude annuelle sur la rémunération des jeunes diplômés de moins de trois ans d'expérience.

Lire la suite


Copyright © StepStone GmbH 1996 - 2017 Google+