Rechercher


Dossiers thématique Hôtellerie Restauration

Les saisonniers, portrait-type - zoom Rhône-Alpes

Saisonniers de métier ou occasionnels, les travailleurs saisonniers en Rhône-Alpes ont en moyenne 35 ans, sont employésprincipalement dans des PME et TPE du tourisme ou de l'industrie agro-alimentaire. Une étude du Fongecif Rhône-Alpes donne la parole aux saisonniers et à leurs employeurs sur les questions de formation, de perception et d'attentes professionnelles.

 

Secteur d'activité de premier plan en France et particulièrement en Rhône-Alpes, le tourisme emploie 35000 saisonniers (équivalent temps plein) sur 100 000 emplois directs. L'industrie agro-alimentaire en compte également un grand nombre. Afin de mieux appréhender leurs perceptions et leurs attentes, ainsi que celles des entreprises, le Fongecif Rhône-Alpes a réalisé en 2012 une étude confiée au cabinet Eficéo, dans les cinq départements où la saisonnalité occupe une part importante de l'activité économique: Ardèche (07), Drôme (26), Isère (38), Savoie (73) et Haute-Savoie (74).

Cette enquête a été effectuée en partie auprès de 840 saisonniers, issus essentiellement des bases de données de Pôle Emploi, partenaire de cette étude, et en partie auprès de 154 employeurs de saisonniers.

  • Les saisonniers constituent une population jeune, aussi bien masculine que féminine. L'âge moyen est de 35,5 ans. Un sur deux vit en couple et/ou a des enfants à charge. 24 % d'entre eux ont un conjoint ayant le même statut. Leur formation initiale est le plus souvent entre le CAP/BEP et un Bac + 2.

  • Dans les cinq départements étudiés, l'activité saisonnière concerne principalement les métiers du tourisme, tout particulièrement le secteur du tourisme de montagne et le tourisme d'été dans le sudde la Drôme-Ardèche: hébergement-restauration (45 %), commerce (17 %), domaine skiable et autres transports (16 %), services sports, loisirs et bien-être (14 %), industrie agro-alimentaire (5 %) et autres industries (3 %). Les employeurssont des TPE et PME pour lesquels les saisonniers représentent la moitié de l'effectif.

  • Le marché de l'emploi concerne principalement des employés et ouvriers pour lesquels le niveau de formation n'apparaît pas comme critère d'embauche.

  • Ces salariés effectuent 4 saisons en moyenne dans la même entreprise.

  • Deux catégories coexistent: les saisonniers de métier et les saisonniers occasionnels.

  • 30% des saisonniers disent avoir choisi leur statut, surtout des hommes de moins de 35 ans travaillant dans les activités de loisirs. A l'inverse, beaucoup de ceux qui travaillent dans l'industrie et les services disent n'avoir pas eu d'autre choix.

  • 58% ignorent combien de temps ils resteront saisonniers.

  • 24% souhaiteraient arrêter les saisons.

  • 1 sur 2 recherche un travail à l'année.

  • 83% souhaitent que leur situation professionnelle change.

  • 28% des saisonniers ont réalisé une formation professionnelle en lien avec leur emploi saisonnier et les trois quarts la jugent utile pour leur activité saisonnière. 36% ont suivi une formation sans lien avec leur emploi saisonnier. 45% n'ont suivi aucune formation. 77% aimeraient en suivre une dans les deux ans à venir.

Aujourd'hui, avec les différents partenaires, le Fongecif Rhône-Alpes s'attache à la construction d'une offre de formation adaptée à la saisonnalité et s'engage dans la sécurisation des parcours en accompagnant de manière soutenue 50 personnes. Des monographies de parcours professionnels complèteront la présente étude.

Le Fongecif Rhône-Alpes souhaite que cet état des lieux renforce la détermination des acteurs de la formation et de l'emploi à s'engager auprès de cette catégorie de salariés dont les besoins sont particulièrement importants.


Copyright © StepStone GmbH 1996 - 2018 Google+