Rechercher


Dossiers thématique

La restauration recrute : ne laissez pas passer votre chance !

emploi restaurationAvec plus de 200 000 entreprises et 700 000 salariés, la restauration, est un secteur qui recrute ! Commis de cuisine, serveurs ou chefs de rang… autant d'offres d'emploi à pourvoir dans un secteur dynamique en pleine expansion. Ne laissez pas passer votre chance !

Le gouvernement insiste depuis quelques mois : « La restauration est au cœur de la bataille menée en faveur de l'emploi ! ». Ce n'est pas Sylvia Pinel, Ministre de l'Artisanat, du Commerce et du Tourisme qui va dire le contraire. Elle a instauré fin mars 2013 le premier Comité stratégique de la filière restauration, pour redorer le blason du secteur, déprécié à cause de la faiblesse des rémunérations par rapport à d'autres secteurs. Cette réunion, qui s'est tenue à Bercy, a contribué à définir les principaux objectifs du gouvernement :

-l'information des consommateurs et la promotion de la qualité dans la restauration,

-l'amélioration des conditions de travail & la poursuite du dialogue social,

-le développement de la formation

-le renforcement de l'attractivité des métiers de la restauration.

Beaucoup de professionnels de la restauration ont choisi de partir pour l'étranger, libérant des places en France. Pour Richard Alexandre, directeur du CFA Méderic, l'emploi des jeunes est un enjeu crucial : « En France on aura besoin de 120 000 postes à l'horizon 2015 ! Ce qu'il faut c'est améliorer l'image du secteur, pour arrêter cette hémorragie vers l'étranger. ».

En cette période de crise, où l'emploi est au centre des préoccupations des Français, le secteur de la restauration est une cible de choix pour les candidats. En léger déclin en 2012, la tendance de l'emploi au sein du secteur de la restauration s'est inversée. Certains métiers sont de nouveau recherchés. C'est le cas des cuisiniers, des boulangers et des pâtissiers. Niveau salaire, la situation économique difficile ne semble avoir produit aucun effet négatif : un chef dans une brasserie, par exemple, peut gagner entre 4.000 et 5.000 euros par mois. Sans surprise, les régions touristiques qui recrutent le plus sont : la Côte d'Azur, la Corse et la Côte Atlantique.

Le Groupe Flo, acteur incontournable de la restauration (avec 300 restaurants en France), fait partie de ces entreprises qui recrutent activement et qui donnent leur chance aux jeunes diplômés. L'entreprise annonce pas moins de 2 500 emplois dans la restauration à pourvoir avant la fin de l'année 2013. 95% des postes proposés sont en CDI et concernent des profils de maîtres d'hôtel, de chefs de partie, commis de cuisine ou encore hôtes/hôtesses de table.Avec une politique RH axée sur la formation et l'évolution professionnelle (le groupe a créé une école de formation en 1992), le Groupe Flo compte aujourd'hui plus de 80% d'employés issus de la promotion interne. Les jeunes diplômés ne sont pas en reste, vu que plus de 500 candidats intègrent le groupe chaque année via des contrats d'apprentissage, des stages à temps plein et des contrats de professionnalisation. Si vous êtes toujours sceptiques, vous vous laisserez au moins convaincre par un de vos pairs…

Lucas a 18 ans, un sourire éclatant et un costume impeccable, il s'est engagé dans un BAC pro restauration pour un exercer un emploi de serveur : deux semaines à l'école, deux semaines au restaurant. Soucieux de son avenir, il veut faire évoluer l'image du métier, il n'est pas un porte-assiettes ! « J'ai des amis qui ne comprennent pas pourquoi j'ai choisi cette filière » explique-t-il. « Ils disent que c'est un peu un sous-métier. Mais moi, je ne trouve pas. Quand on voit le client partir avec le sourire, on se dit quand même qu'on s'est bien occupé de lui ». Au sein du CFA Méderic à Paris, il apprend avec passion un métier qu'il définit de « magnifique ».

 

Axel Cornic


Copyright © StepStone GmbH 1996 - 2018 Google+