Rechercher


Dossiers thématique Emplois bilingues

Qu’est-ce que le bilinguisme pour les recruteurs ?

Parler l'anglais, l'espagnol, l'allemand, l'italien ou le chinois, c'est augmenter ses chances de trouver un emploi. Conséquence de la mondialisation de l'économie et de l'ouverture des frontières, de plus en plus d'entreprises recherchent des candidats bilingues. Mais qu'entendent-elles vraiment par bilinguisme ?

Selon la définition du dictionnaire, est bilingue une personne capable de s'exprimer et de penser sans difficulté dans deux langues avec un niveau de précision identique dans chacune d'entre elles.
« Etre bilingue, c'est parler l'anglais comme un américain, c'est parler l'allemand comme on parle le français » souligne Jaouhara Battesti, consultante à la division internationale du Cabinet de recrutement Hays. « Un contrôleur financier, un juriste ou un chef de vente qui travaille à l'international doit maîtriser le vocabulaire courant et technique. Il doit connaître aussi les codes culturels. On ne négocie pas en Chine ou au Maroc comme on négocie en France. En Chine, il ne faut jamais froisser son interlocuteur. Vous devez toujours rester courtois. »

Mais être bilingue ne veut pas dire nécessairement savoir jongler dans deux langues différentes sans aucune difficulté, ni connaître un pays sur le bout de ses doigts. Souvent les entreprises recherchent des personnes capables de tenir une simple conversation et de comprendre leur interlocuteur.
« Vous pouvez être bilingue et avoir un accent, faire des petites fautes » tempère Jaouhara Battesti.

Si les Français ont fait énormément de progrès avec les langues étrangères, beaucoup d'entre eux exagèrent encore sur leur niveau linguistique : « 70 % des candidats qui se disent bilingues ont en fait un anglais scolaire » souligne Jaouhara Battesti. Mais tricher sur son niveau d'anglais ou d'allemand ne sert à rien. Les tests écrits ou oraux sont systématiques dans les cabinets de recrutement. Jahoura Battesti s'entretient pendant une heure avec ses candidats dans une langue étrangère: « je veux connaître leurs expériences, leurs motivations. C'est comme un entretien d'embauche en français. »

Julien Pavy


Copyright © StepStone GmbH 1996 - 2018 Google+