Rechercher


Dossiers thématique Banque et Assurance

Les futurs diplômés de l’assurance très confiants dans l’avenir de leur secteur

Cette première édition du Baromètre des futurs diplômés de l'assurance révèle que 94% des étudiants âgés de 20 à 25 ans ont une image très positive du secteur de l'assurance. Les cadres travaillant déjà dans le secteur ne sont que 89% à partager cette opinion. De même, les étudiants expriment une confiance plus grande que celle de leurs aînés dans les perspectives d'emploi offertes par le secteur (81% chez les étudiants, 69% chez les cadres).

 

emploi jeunesComment voient-ils leur premier emploi ?

·De préférence dans une compagnie - Les compagnies attirent la moitié des étudiants interrogés, (44% en BTS). Elles sont suivies par les cabinets de courtage qui intéressent 1 étudiant sur 5, (1 sur 4 en BTS). Seuls 7% des étudiants sont spontanément attirés par la bancassurance et 6% par les institutions de Prévoyance/Mutuelles/Caisses de retraite.

·Plutôt dans une grande structure - Ils ne sont que 15% à aspirer rejoindre une structure de moins de 50 salariés. Ce point est à rapprocher du fait qu'ils sont 80% à placer les perspectives d'évolution en tête des critères de choix de leur futur emploi, juste devant la rémunération (79%).

·Dans une fonction technique - Toutes filières confondues, les fonctions techniques - comptabilité technique, sinistre, production, souscription, maîtrise d'ouvrage… - attirent une nette majorité (60%) des étudiants interrogés. On note que les étudiants en BTS sont sensiblement plus enclins que ceux des autres filières à occuper des fonctions commerciales (28% contre 21% en moyenne). Seuls 12% sont a priori intéressés par les fonctions support, un résultat logique compte tenu de la formation spécialisée qu'ils suivent.

·Pour au moins 2 ans - 63% des étudiants pensent qu'ils resteront dans ce premier poste entre 2 et 5 ans.

 

Les critères de choix de leur futur emploi ?

·Priorité au pragmatisme - Tous profils confondus, trois critères se détachent nettement : les perspectives d'évolution (80% des citations), la rémunération (79%) et la mission et les responsabilités (72%). Les étudiants en BTS et Licence professionnelle placent cependant la rémunération en tête, tandis que, les étudiants en Master 1&2 privilégient les perspectives d'évolution ainsi que la mission et les responsabilités liées au poste.

·La mobilité, pourquoi pas ? La localisation du poste est un critère important pour 42% des étudiants interrogés. En lien avec ce critère, il est à souligner qu'ils se déclarent majoritairement mobiles, seuls 17% excluant l'idée de déménager. 49% se disent prêts à s'expatrier, une aspiration plus marquée chez les étudiants en BTS (63%) et en Master (64%).

·Une moindre attention à l'image de l'entreprise - La dimension internationale de l'entreprise, son image/sa notoriété, ses résultats financiers ou encore son engagement RSE n'apparaissent pas comme des critères déterminants (respectivement 22%, 18%, 16% et 8% des citations).

 

Quelle rémunération espèrent-ils pour leur premier poste ?

·Des aspirations en phase avec le marché - Les étudiants interrogés se montrent réalistes : les rémunérations qu'ils espèrent sont en accord avec le niveau d'études et en adéquation avec les pratiques habituelles du marché. Ainsi, les étudiants en BTS se voient à 47% commencer avec un salaire brut annuel entre 25 et 30 K€. La proportionde ceux qui se projettent entre 30 et 35 K€/an augmente logiquement avec le niveau d'études : 16% chez les étudiants en Licence Professionnelle, 44% chez les Master 1 et 54% chez les Master 2. 20% des Master 1 et 24% des Master 2 pensent débuter avec un salaire supérieur à 35 K€.

 

Page Personnel interrogera périodiquement les étudiants de l'ESA et de l'ENASS sur la manière dont ils voient leur avenir professionnel et le secteur qu'ils ont choisi.

 

Source : Page Personnel


Copyright © StepStone GmbH 1996 - 2017 Google+