Rechercher


Dossiers thématique Banque et Assurance

Le conseiller en assurances : des compétences commerciales et techniques

emploi conseiller commercial en assuranceLe conseiller en assurances est chargé d'orienter la clientèle et la conseiller pour la vente d'un contrat d'assurance.

Nécessitant des compétences à la fois commerciales et techniques, le métier profite d'opportunités intéressantes en termes d'évolution de carrière. Sens de l'écoute et du conseil, polyvalence et connaissances du marché, rigueur et sens de la vente, le métier de conseiller en assurances requiert de nombreuses compétences.

Accompagnement et vente

La vente de produits d'assurance est l'objectif numéro un du commercial ou conseiller en assurances. Sur une zone géographique donnée pour ceux qui exercent au sein d'une société ou directement à domicile, les conseillers doivent faire preuve d'écoute et savoir établir une relation de confiance. Particuliers comme professionnels peuvent ainsi être démarchés, et le professionnel doit alors accompagner ses clients et apporter son expertise de la signature du contrat jusqu'à son terme. Savoir-faire, conseil et adaptabilité aux différents prospects, sont autant de qualités que le conseiller en assurances doit détenir.

Bac + 2 minimum

Après une formation de 2 ans minimum en BTS ou DUT, le spécialiste des assurances doit effectuer un stage en interne obligatoire de 150h rémunérées. La diversité de l'emploi permet à ce dernier d'exercer au sein d'une banque, d'un organisme de crédit, d'une agence de courtage, ou encore d'une agence mutualiste. Une formation en alternance est de même très appréciée des employeurs dans le cadre d'une future embauche de l'étudiant. Le conseiller peut également exercer sa fonction en tant que nomade ou télévendeur, et doit alors assurer le porte-à-porte au domicile des clients, effectuer des réunions d'information dans un comité d'entreprise, ou établir des campagnes de mailing personnalisées.

Une formation commerciale, juridique ou économique est le cursus habituel des conseillers en assurances. Un BTS management des unités commerciales, banque et assurance, négociation et relation client, ou encore un DUT techniques de commercialisation, permettent d'exercer ce métier. Un bagage commercial est alors requis, et des compétences naturelles de négociation, d'écoute et de suivi sont également nécessaires.

Les salaires d'un débutant s'établissent d'environ 1 445 à 2 000€ nets, soit une rémunération d'environ 20 à 30K€ annuels pour les salariés de moins de deux ans d'ancienneté. Avec un âge moyen de moins de 27 ans dans la profession, la rémunération du conseiller peut consister en partie de commissions en fonction du chiffre d'affaires et du volume des ventes. Les perspectives d'évolutions salariales et de carrière sont alors avantageuses, avec la possibilité de devenir animateur de réseau commercial, inspecteur, ou agent général à son compte.

Un bagage naturel et commercial

Prospection, communication, négociation, analyse marketing sont les compétences requises. Sur une zone géographique préalablement établie, le conseiller en assurances représente sa société et est chargé de démarcher des prospects, développer un portefeuille de clients, et vendre des produits et services pour son entreprise. Une connaissance adéquate du marché bancaire et du secteur des produits financiers, de la clientèle et de leurs besoins, sont primordiaux pour exercer la fonction. L'accompagnement et l'expertise sont nécessaires afin de guider le client vers la meilleure offre. Du conseil à la signature du contrat au suivi des sinistres, le conseiller est chargé de suivre un dossier de bout en bout. Des formations tout au long de la carrière du spécialiste sont ainsi nécessaires afin que celui-ci s'adapte au marché et approfondisse ses connaissances des produits et services proposés.

La diversité du métier est idéale pour les débutants comme pour les plus confirmés, car une offre d'emploi peut être proposée dans tout l'hexagone selon les profils recherchés. Ainsi les sédentaires comme les nomades peuvent exercer au sein d'un établissement bancaire et de crédit, un centre de vente ou de gestion, ou encore en agence ou en tant que télé gestionnaire. Le profil commercial type permet en effet de conseiller et vendre des produits d'assurance de façon nomade ou sédentaire. La maîtrise des outils de gestion et de bureautique est alors un plus pour les employeurs, qui recherchent un conseiller en assurances polyvalent et qui s'adapte facilement au secteur et à sa clientèle.

_________________________________

Voir toutes nos offres d'emploi Conseiller commercial en assurance


Copyright © StepStone GmbH 1996 - 2017 Google+