Rechercher


Dossiers thématique Banque et Assurance

Emploi assurance : étude fonctions et rémunérations

Page Personnel présente son étude Fonctions & Rémunérations Assurance 2012-2013 et son analyse des tendances du marché.

 

Page Personnel annonce la sortie de l'édition 2012-2013 de son étude Fonctions & Rémunérations consacrée aux métiers clés de l'Assurance. Avec 240 missions de recrutement traitées en 2011, sur des profils d'employés, de techniciens et de cadres de premier niveau, Page Personnel Assurance bénéficie d'une vue d'ensemble de la dynamique du secteur, de l'évolution des compétences recherchées par les entreprises et des niveaux de rémunération.

« Les entreprises du secteur ont beaucoup recruté pour anticiper de nombreux départs à la retraite. Les effectifs globaux restent donc relativement stables mais le marché est actif, dans l'assurance de biens comme dans l'assurance de personnes », souligne Louis Guastavino, Directeur Senior de Page Personnel Assurance. « Le secteur recrute aussi bien sur des fonctions administratives et commerciales que sur des fonctions très techniques comme les métiers de l'actuariat. Mais, hormis quelques métiers pénuriques, les rémunérations progressent plutôt modestement, tendance qui devrait se maintenir compte tenu du contexte économique qui ne laisse pas espérer d'embellie à court terme. »

 

L'emploi dans l'assurance via l'alternance

Les grands groupes privilégient le recrutement par le biais de stages et, surtout, de l'alternance, formule attractive pour les jeunes et avantageuse pour les sociétés.

Les contrats d'apprentissage ou de professionnalisation représentent aujourd'hui plus d'un tiers des recrutements du secteur chez les moins de 30 ans. Ces contrats augmentent fortement pour la préparation des diplômes de niveau bac+3/4 et bac+5, un nombre croissant de masters étant désormais proposés par cette voie.

 

Un marché de l'emploi dans l'assurance favorable aux BAC+2

L'essentiel des recrutements porte sur les profils bac+2, de type BTS Assurance, préparant aux métiers administratifs (gestion de production, collaborateur d'agence), techniques (gestion des sinistres) et de plus en plus aux métiers commerciaux sur plates-formes (chargés de clientèle à distance/télé conseillers) du fait de la généralisation de celles ci.

 

Un manque de comptable dans l'assurance

La comptabilité technique, métier peu connu, est aujourd'hui particulièrement pénurique. Les profils expérimentés étant rares et demandés, les candidats peuvent espérer 15 à 20% de plus-value en changeant de poste. Pour pallier la pénurie, les entreprises se tournent vers des diplômés de formation comptables (de type DCG) ayant 2 ou 3 ans d'expérience en cabinet d'expertise comptable, et les forment aux spécificités de la comptabilité de l'assurance.

 

Les gestionnaires sinistres sont recherchés

Le niveau de formation et l'expérience déterminent largement le type de sinistres dont ils ont la responsabilité. Les jeunes diplômés et débutants de niveau bac+2 font leurs armes sur le marché des particuliers dans l'assurance multirisques habitation, l'assurance auto et la responsabilité civile. Ils peuvent évoluer rapidement vers la gestion de sinistres plus complexes (marché des professionnels et des entreprises).

 

Des carrières dans l'assurance assez lentes mais sûres

Si les trajectoires sont moins rapides dans l'Assurance que dans d'autres branches de l'industrie financière, elles sont plus certaines.La spécialisation par marché intervenant dès la formation initiale, les passerelles entre assurance dommages et assurance de personnes sont rares. En revanche, l'expérience est reconnue et valorisée. En outre, les entreprises du secteur investissent beaucoup dans la formation professionnelle, favorisant ainsi la montée en compétences et en responsabilités de leurs salariés vers des fonctions d'expertise ou de management.

 

A propos de l'étude

L'étude décrit de manière détaillée les 15 fonctions les plus demandées par les acteurs du monde de l'assurance (compagnies, réassureurs, courtiers, mutuelles, institutions de prévoyance, agents généraux, cabinets d'actuariat). Ces fonctions sont réparties en trois grandes catégories : fonctions commerciales, fonctions support et fonctions techniques.

Pour chaque fonction, l'étude précise les responsabilités, le rattachement hiérarchique, les niveaux de rémunération, les profils requis et les perspectives d'évolution. Ces informations sont d'une aide précieuse pour les équipes RH puisqu'elles leur facilitent la description des postes à pourvoir et l'alignement des rémunérations proposées avec celles du marché. L'étude est également un guide complet et pratique pour les candidats désireux d'évoluer dans leurs responsabilités.

Les éléments présentés dans l'étude proviennent de trois sources : la base de données de Page Personnel Assurance, comptant plus de 35 000 candidats; les données de fonctions et de salaires rattachées aux missions de recrutement réalisées en 2010-2011 par les consultants de la division ; l'historique de 12 années de présence sur le marché du recrutement dans le secteur.

Les résultats de l'étude


Copyright © StepStone GmbH 1996 - 2017 Google+